Séance (CA) du 26 novembre 2020

0. [L'École, c'est la République] Aller plus loin avec les élèves et dans le temps long : un arbre de la liberté d'expression et...

Par pev_proviseur admin, publié le lundi 23 novembre 2020 15:13 - Mis à jour le jeudi 26 novembre 2020 12:28

Aux membres du conseil d'administration du lycée polyvalent, de droit, désignés ou titulaires élus en octobre 2020,

Je vous informe que les échanges tenus le vendredi 5 novembre dernier entre personnels d'enseignement, d'éducation et d'orientation ont permis de se questionner plus avant sur la pertinence, la nécessité et la portée de la suite à donner -au lycée Paul-Émile Victor- à l'hommage rendu à Samuel Paty, en complément de la minute de silence du lundi 2 novembre 2020, à 11h00, dédiée à ce professeur assassiné le vendredi 16 octobre 2020 à cause de ce qu'il représentait, la République, d'une part, à cause de ce qu'il incarnait, le savoir, au service de l'esprit critique, c'est-à-dire le savoir au service de la construction de citoyens libres et éclairés, d'autre part.

Quinze jours ont certes passé depuis la dernière rencontre, mais il m'est apparu nécessaire d'accepter de retarder la construction d'un édifice pour en consolider les fondations, afin que la décision qui sera prise fasse encore plus, et mieux, sens pour les élèves et les personnels dans un temps long.

→ Pour mémoire, le lundi 2 novembre avec les professeurs qui ont répondu présents à l'appel que je leur avais adressé, nous sommes convenus de la nécessité de recontextualiser rapidement avec les élèves l'hommage qui avait été rendu le matin à monsieur Samuel Paty,  Il a été souhaité que ce premier temps soit suivi rapidement d'un deuxième, le plus proche possible, avec chaque classe sous un format qui permette l'expression des élèves et l'échange, mais aussi qui respecte les contraintes sanitaires de ne pas regrouper les élèves en dehors de leurs classes ou groupes constitués. À cette occasion, il a été évoqué l'intérêt qu'il y aurait à associer à ce projet toutes les classes selon une modalité de participation à définir, dans l'intention d'impliquer effectivement chaque élève du lycée.

→ Ce deuxième temps a fait l'objet d'une discussion avec les représentants des personnels d'enseignement et d'éducation au conseil d'administration le mardi 3 novembre, puis d'une rencontre avec des professeurs volontaires le vendredi 5 novembre 2020. Au cours de cette rencontre, j'ai noté qu'il y avait un consensus autour de l'idée de réaliser un "arbre de la liberté d'expression", visible par chacun, donc plutôt dans un espace de circulation (rue galerie ou vers le bureau de la vie scolaire). Cet arbre aurait un tronc qui pourrait accueillir un mur d'expression libre et des branches sur lesquelles s'accrocheraient les différentes participations des élèves par classe.

Par contre, il n'y a pas eu de consensus entre les personnes présentes autour de l'idée de nommer du nom de Samuel Paty un espace de l'établissement, malgré l'avis de la majorité des personnes ayant répondu au sondage. En effet, 58 des 85 personnels interrogés ont répondu comme suit :

  • 39 >>> "Je suis favorable à l'idée de nommer "Samuel paty" un espace de l'établissement" ;
  • 12 >>> "Je suis défavorable à l'idée de nommer "Samuel paty" un espace de l'établissement" ;
  •   4 >>> "Je ne souhaite pas répondre".
  •   3 >>> "Je n'ai pas d'avis sur le sujet".

Au cours de la discussion différents points de vue ont été partagés et les réflexions de chacun ont pu se préciser. Les options suivantes ont été listées, en complément de l'arbre de la liberté d'expression (la rue galerie me semble mieux se prêter à chacune d'entre elles ainsi qu'à l'installation de l'oeuvre collective) :

  • renommer la rue galerie (ou nommer l'auditorium) du nom de Samuel Paty, avec une plaque commémorative*
  • renommer la rue galerie (ou nommer l'auditorium)  d'une valeur ou d'un principe, avec une plaque commémorative*
  • renommer la rue galerie "rue de la liberté d'expression-Samuel Paty", avec plaque commémorative*
  • renommer la rue galerie (ou nommer l'auditorium) de la date du 16 octobre 2020, avec plaque commémorative*
  • ne rien renommer ou nommer mais seulement réaliser l'oeuvre collective sur l'espace bétonné au-dessus du BVS, avec plaque commémorative*

*pour contextualiser le nom donné et/ou l'oeuvre

Avant de solliciter le conseil d'administration sur ce sujet, un sondage sera adressé aux personnels d'enseignement et d'éducation afin de permettre à chacun de se positionner à partir de ces 5 options. Il se clôturera en fin de semaine prochaine. Les résultats seront ensuite communiqués aux administrateurs pour éclairer leur vote.

Je vous prie d'agréer l'expression de ma considération distinguée. Stéphane Arru, Proviseur