Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté

Invitation à la première séance de l'année scolaire 2019.2020 : mardi 8 octobre 2020

Par pev_proviseur admin, publié le samedi 5 octobre 2019 22:32 - Mis à jour le mercredi 9 octobre 2019 07:15
CESC parcours.jpg
Orientations prioritaires proposées par le CESC au chef d'établissement pour la politique éducative d’établissement relative au parcours citoyen et au parcours éducatif de santé

Dans le cadre du volet « Éducation à la santé, à la citoyenneté et au développement durable » du projet d’établissement, le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté du lycée Paul-Émile-Victor souhaite que la politique de l’établissement mette l’accent sur les orientations listées ci-après, dans le cadre d’actions dont l’apport doit être évalué, et qui doivent être appuyées par une communication efficace pour être connues de tous.

Cette action est à mener en concertation entre établissements de Champagnole et environs.

Santé
  • Prévention soutenue des conduites addictives, en partenariat notamment avec le CSAPA, et en lien avec le débat philosophique appuyé  sur des conférences.
  • Nutrition
  • Sexualité : renforcement sensible du dispositif coordonné et intervention du CIDFF.
Citoyenneté
  • Liberté (et ses limites) : notamment travail en EMC en 2de GT aboutissant à des saynètes 2GT. Une restitution ambitieuse est à favoriser.
  • Égalité : groupe de réflexion de personnels de l’établissement, travail sur le regard des adultes sur les élèves dans différentes filières (sanctions, appréciations, ...).
  • Fraternité : sur deux axes majeurs :
  • Connaissance des autres : lutte contre les préjugés (poursuite du groupe de travail des élèves), visites interfilières ;
  • Engagement solidaire : différentes actions, en étant vigilant sur la neutralité.
  • Développement durable : intégration dans le dispositif Écolycées, grâce à l’implication d’un groupe d’élèves coordonné par Mme Fouillet, et à l’implication des écodélégués.
  • Prévention des risques, sur deux axes principaux :
  • une sensibilisation plus efficace au bon usage (social notamment) des outils numériques,
  • et la sécurité routière pour laquelle l’établissement complètera le dispositif offert par la municipalité.